PÉTITION


Monsieur le président de la république, Emmanuel Macron, nous vous demandons de suspendre  le projet d’implantation de 6 éoliennes sur les communes de Tourreilles et Bouriège (Aude), pour
arrêter le saccage environnemental d’un des plus beaux sites de la France

Sauvons Bouriège

Monsieur le président de la république, Emmanuel Macron,

nous vous demandons de suspendre le projet d'implantation de 6 éoliennes sur les communes de Toureilles et Bouriège (Aude), pour arrêter le saccage environnemental d'un des plus beaux sites de la France.

Nous savons votre attachement à la concertation avec les habitants - vous l’avez encore évoqué récemment - et nous avons confiance dans votre détermination pour accéder à notre requête.

Ce projet date de 2004. A l'époque le commissaire enquêteur avait émis un avis défavorable en signalant "que les voies d'accès menant au futur parc nécessiteraient un recalibrage et un renforcement de la départementale D 52".

Le promoteur, tout comme les autorités locales avaient été informés par les propriétaires des parcelles situées en limite de cette départementale qu'ils refusaient tout empiètement de leurs propriétés.

Depuis ces propriétaires ont fait l'objet de multiples pressions, menaces, de violences avec tentative de passage en force de camions transporteurs du promoteur, de recours en justice (en juillet 2017, 11 riverains ont été assignés au TGI de Carcassonne par le promoteur. il a été débouté.)

Tout au long de ces années les riverains ont constatés de multiples fraudes.

A ce jour le conseil départemental essaye de "privatiser" cette départementale pour le seul profit du promoteur, alors que la justice a confirmé "que ce dernier ne pouvait se prévaloir d'un droit à circuler sur cette départemental".

Depuis plus de 100 jours le collectif des résistants du Pont du Rec lutte pour la défense de leurs droits....

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République , l'expression de mon profond respect.

[your signature]

Signer
3,230 signatures

Partager avec vos amis:

   


Dernières Signatures
3,230 Yannick Comte FRANCE
3,229 jacques michelot France
3,228 MALHERBE FRANCOISE FRANCE
3,227 jeanne pidoux france
3,226 Jean pierre Finance
3,225 Pierre Giraudon France
3,224 martine poitou
3,223 mado hiram france
3,222 Joël Mercadal fRANCE
3,221 valérie pozzo le coz france
3,220 herve le coz FRANCE
3,219 Daniel Wenk France
3,218 Gaston CERT France
3,217 Michel FAUQUIER France
3,216 michel jouineau france
3,215 Habib Merah France
3,214 Sylviane Brassart France
3,213 Raymond BERDAH France
3,212 Alexia Heintz France
3,211 HEINTZ MICHEL FRANCE
3,210 OURRY JOELLE france
3,209 jean benoit adele
3,208 Elisabeth Vuagnat
3,207 Ducret noel
3,206 Dominique Nocca
3,205 michel sti France
3,204 Adriana Teunisse France
3,203 Sebastien Brazeilles France
3,202 yannick cadamuro France
3,201 Patrice Girard
3,200 Nathalie Girard
3,199 Hugues Hervouët France
3,198 Léa Rappo France
3,197 Jean-Louis DOUCY
3,196 Gilles VAUDELLE France
3,195 sylvie de benedittis france
3,194 isabelle rameau france
3,193 christian ridouard France
3,192 Jean-Caude LEGER France
3,191 joséphine de Bodinat
3,190 odile rocher
3,189 Willem Kaars
3,188 Irene Boswell France
3,187 Sylvain Gibert France
3,186 BEZIAT Pierre
3,185 Georges Jaume France
3,184 Kevin Eatherton
3,183 pierre Desobry France
3,182 Pierre Desobry France
3,181 PIERRE Desobry France

C’est pourquoi nous sollicitions votre intervention, Monsieur Le Président , afin de surseoir à ce projet

Nous savons votre attachement à la concertation avec les habitants – vous l’avez encore évoqué récemment – et  nous avons confiance dans votre détermination pour accéder à notre requête.

 Ce projet date de 2004. A l’époque le commissaire enquêteur avait émis un avis défavorable en signalant « que les voies d’accès menant au futur parc nécessiteraient un recalibrage et un renforcement de la départementale D 52 ».

Le promoteur, tout comme les autorités locales avaient été informés par les propriétaires des parcelles situées en limite de cette départementale qu’ils refusaient tout empiètement de  leurs propriétés.

Depuis ces propriétaires ont fait l’objet de multiples pressions, menaces, de violences avec tentative de passage en force de camions transporteurs du promoteur, de recours en justice (en juillet 2017, 11 riverains ont été assignés au TGI de Carcassonne par le promoteur. il a été débouté.)

Tout au long de ces années les riverains ont constatés de multiples fraudes.

A ce jour le conseil départemental essaye de « privatiser » cette départementale pour le seul profit du promoteur, alors que la justice a confirmé « que ce dernier ne pouvait se prévaloir d’un droit à circuler sur cette départemental ».

Depuis plus de  90 jours le collectif des résistants du Pont du Rec lutte
pour la défense de leurs droits….

Rejoignez-nous tous et dites non à l’implantation des 6 éoliennes sur les communes de Tourreilles et Bouriège en signant cette pétition