PÉTITION


Monsieur le président de la république, Emmanuel Macron, nous vous demandons de suspendre  le projet d’implantation de 6 éoliennes sur les communes de Tourreilles et Bouriège (Aude), pour
arrêter le saccage environnemental d’un des plus beaux sites de la France

Sauvons Bouriège

Monsieur le président de la république, Emmanuel Macron,

nous vous demandons de suspendre le projet d'implantation de 6 éoliennes sur les communes de Toureilles et Bouriège (Aude), pour arrêter le saccage environnemental d'un des plus beaux sites de la France.

Nous savons votre attachement à la concertation avec les habitants - vous l’avez encore évoqué récemment - et nous avons confiance dans votre détermination pour accéder à notre requête.

Ce projet date de 2004. A l'époque le commissaire enquêteur avait émis un avis défavorable en signalant "que les voies d'accès menant au futur parc nécessiteraient un recalibrage et un renforcement de la départementale D 52".

Le promoteur, tout comme les autorités locales avaient été informés par les propriétaires des parcelles situées en limite de cette départementale qu'ils refusaient tout empiètement de leurs propriétés.

Depuis ces propriétaires ont fait l'objet de multiples pressions, menaces, de violences avec tentative de passage en force de camions transporteurs du promoteur, de recours en justice (en juillet 2017, 11 riverains ont été assignés au TGI de Carcassonne par le promoteur. il a été débouté.)

Tout au long de ces années les riverains ont constatés de multiples fraudes.

A ce jour le conseil départemental essaye de "privatiser" cette départementale pour le seul profit du promoteur, alors que la justice a confirmé "que ce dernier ne pouvait se prévaloir d'un droit à circuler sur cette départemental".

Depuis plus de 100 jours le collectif des résistants du Pont du Rec lutte pour la défense de leurs droits....

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République , l'expression de mon profond respect.

[your signature]

Signer
3,514 signatures

Partager avec vos amis:

   


Dernières Signatures
3,514 jeanne paillat france
3,513 monique saragaglia france
3,512 guy abadie
3,511 Hervé BIJU-DUVAL France
3,510 Françoise gironneau France
3,509 Christiane CAUSSE France
3,508 michel gaudy
3,507 Françoise PRUNEAU - GOURNAY France
3,506 Marie Martin
3,505 Sylvie Mazuyet
3,504 Corinne TRIOLET-LANDELLE France
3,503 chauvet jean-yves france
3,502 simone abadie lebraud france
3,501 celine trinquesse France
3,500 ASS. URGENCE NATURE
3,499 PEGGY PONS
3,498 assoc. COLLECTIF E.A.U. France
3,497 jean-louis pigeon France
3,496 jean pierre pery france
3,495 philippe supper FRANCE
3,494 Pierre Pascarel France
3,493 marie-christine brousmiche france
3,492 Bertrand Guyard
3,491 pascal waguet France
3,490 joeller allemand France
3,489 Gérard PATOU France
3,488 Maryvonne Olivier France
3,487 francis bourrinet France
3,486 claude veyssière-pomot
3,485 Magali TROUCHE
3,484 Rigois Jean marc France
3,483 Barbara Nehls France
3,482 Christian Mage France
3,481 STEPHANE OUVRARD France
3,480 claudie maestracci FCE
3,479 MICHEL TOUZERY France
3,478 françoise delbès coudouel
3,477 Thaïs Lauvaux France
3,476 maryse thomas
3,475 Maurice Rouchette FRANCE
3,474 pierre chometon
3,473 PHILIPPE DE POMPERY
3,472 Henri LARVARON France
3,471 Christian Faury France
3,470 MARIE-FRANCOISE LEMPERRIERE FRANCE
3,469 Jonathan Alcaras France
3,468 claude laval
3,467 Mady ROMERO France
3,466 veronique cart-lamy quingey
3,465 Giuseppa Pégeot France

C’est pourquoi nous sollicitions votre intervention, Monsieur Le Président , afin de surseoir à ce projet

Nous savons votre attachement à la concertation avec les habitants – vous l’avez encore évoqué récemment – et  nous avons confiance dans votre détermination pour accéder à notre requête.

 Ce projet date de 2004. A l’époque le commissaire enquêteur avait émis un avis défavorable en signalant « que les voies d’accès menant au futur parc nécessiteraient un recalibrage et un renforcement de la départementale D 52 ».

Le promoteur, tout comme les autorités locales avaient été informés par les propriétaires des parcelles situées en limite de cette départementale qu’ils refusaient tout empiètement de  leurs propriétés.

Depuis ces propriétaires ont fait l’objet de multiples pressions, menaces, de violences avec tentative de passage en force de camions transporteurs du promoteur, de recours en justice (en juillet 2017, 11 riverains ont été assignés au TGI de Carcassonne par le promoteur. il a été débouté.)

Tout au long de ces années les riverains ont constatés de multiples fraudes.

A ce jour le conseil départemental essaye de « privatiser » cette départementale pour le seul profit du promoteur, alors que la justice a confirmé « que ce dernier ne pouvait se prévaloir d’un droit à circuler sur cette départemental ».

Depuis plus de  90 jours le collectif des résistants du Pont du Rec lutte
pour la défense de leurs droits….

Rejoignez-nous tous et dites non à l’implantation des 6 éoliennes sur les communes de Tourreilles et Bouriège en signant cette pétition